Sport

Coupe du monde de pétanque 2023 : Idrissou Bourahima confirme la tenue de la 50ème édition du championnat au Bénin

Le Président de la Confédération Africaine de Sport Boule (Casb), à travers une conférence de presse, a rassuré le public que le Bénin va accueillir l’organisation de la 50ème édition des mondiaux de pétanque en septembre 2023.

C’est, en effet,  le samedi 06 août 2022 que le Président de la Casb Idrissou Bourahima a annoncé la bonne nouvelle après avoir passé l’étape des négociations avec la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal, sur une radio privée de Cotonou selon le journal ‘’Le Matinal’’. Ainsi, c’est à Cotonou au Bénin que se tiendront les activités du mondial plus précisément dans la première quinzaine de septembre 2023. Ceci à condition que le boulodrome soit prêt.

« Après moult explications du président Claude Azéma qui a su exposer à ses pairs de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal que nous sommes décidés et surtout après quelques jeux de couloir diplomatique qui ont duré plus de 6 heures d’horloge dus aux diverses résistances, il a été décidé et cela à l’unanimité des membres du comité exécutif de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençal que la 50ème édition du championnat mondial de pétanque aura lieu à Cotonou en septembre 2023 dans la première quinzaine, à condition que le boulodrome soit prêt pour l’accueillir », a déclaré Idrissou Ibrahima. 

Selon lui, cette décision est bien conçue pour ne jamais être annulée. Et qu’à Cotonou elle rassemblera  exceptionnellement  par groupe, les joueurs en triplettes, en doublettes, en mixtes et tirs de précision sur près d’une semaine de séjour de 48 à 50 nations participantes. 

Pour l’homme fort de Confédération africaine du sport boule en Afrique, c’est « une vraie fête des boules incommensurable sur la planète terre». A l’en croire cette organisation sera au delà de l’entendement même dont pense le peuple car elle se sent unificatrice et plus ludique.

Rappelons que le Bénin a entre temps failli perdre cette 50ème édition des mondiaux du sport boule et pour cause, le non achèvement des travaux infrastructurels devant abriter cette dernière. Grâce à l’efficacité des décisions du gouvernement à travers le dynamisme de son ministre Oswald Homeki, le boulodrome a été rendu prêt pour les activités. Le Bénin n’attend que 2023 pour le démarrage du championnat.

Nicaise Tiyana

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page