Sport

Eliminatoire CAN 2023 : Le Niger et la Tanzanie se neutralisent

Le Niger et la Tanzanie se sont affrontés au Stade de l’amitié de Cotonou dans un match épique comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) qui se jouera en Côte d’Ivoire. Les deux équipes se sont séparées sur le score d’un but partout.

Les deux buts du match ont été marqués à la première mi-temps. C’est la Tanzanie qui ouvre d’abord le score. Le Niger mené retrousse ses manches et trouve lui aussi le chemin des filets adverses.  Après l’égalisation, les « Ména » sont gonflés à bloc, prêts à en découdre avec l’adversaire. Il domine le match pendant les vingt dernières minutes de la première mi-temps. Au retour des vestiaires après la mi-temps, ils baissent un peu la garde et laissent les tanzaniens s’offrir quelques occasions réelles de but. Grosse frayeur mais à l’arrivée, il y a eu plus de peur que de mal. Les filets des deux équipes resteront inviolés jusqu’à la fin du match. Les supporteurs nigériens qui sont sortis massivement supporter leur équipe ont pu tout de même bénéficié d’un beau spectacle. Ils en ont aussi procuré.

Le douzième homme nigérien

Les supporteurs nigériens ont été déterminants pour le retour au score de leur équipe. Ils ont constitué le douzième homme qui manqua aux tanzaniens. A Cotonou, les « ména » étaient non pas comme chez eux mais ils étaient carrément chez eux. La communauté nigérienne vivante au Bénin s’est fortement mobilisée pour soutenir et accompagner leur équipe. Une mobilisation qui n’aurait pu réussir à ce point sans l’implication personnelle du nouvel ambassadeur du Niger près le Bénin, Sidi Abdou.

Une prime à la mobilisation signée Sidi Abdou

Arrivée il y a à peine trois mois que Sidi Abdou imprime déjà ses marques avec une nouvelle dynamique dans ses rapports avec ses compatriotes. Il redonne un nouveau souffle, un nouvel élan à la diplomatie nigérienne au Bénin. La mobilisation observée et l’intérêt qu’ont porté les nigériens vivant à Cotonou et environs à se constituer supporteurs pour aller supporter leur équipe nationale au Stade de l’Amitié de Kouhounou est à mettre à son actif. Avec ce coup d’essai de son Excellence Monsieur l’ambassadeur du Niger, on peut gager que la diplomatie nigérienne a encore de beaux jours devant elle au Bénin.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page