Société

Prince Zédéka-Zédéka Kanhohonou sur la masturbation : « Il est strictement interdit de faire ce genre de pratique… »

(«…car ses conséquences sont préjudiciables » selon le spiritualiste)

La masturbation, un moyen de stimuler les parties génitales dans le but d’obtenir ou de se donner du plaisir. Ceci étant, la jeunesse ne sait pas l’impression ou l’image que cela donne dans le cadre spirituel. Le secrétaire à la communication dans le bureau exécutif départemental atlantique du conseil national des cultes endogènes du Bénin (Conaceb), Prince Zédéka-Zédéka Kanhohonou apporte le point de vue du conseiller spirituel dans le haut-astral qu’il est, sur le sujet: « l’individu qui pratique la masturbation perd ses facultés de médiation… »

La Ruche 24 : Qu’est-ce que la masturbation sur le plan spirituel ?

La Masturbation est cette pratique qui consiste à provoquer le plaisir sexuel en tripotant des parties sensibles et sensuelles du corps, à dessein de stimuler la libido pour la satisfaction sexuelle sans l’apport d’un ou d’une partenaire sexuel (le). Sur le plan Spirituel, il est strictement interdit de faire ce genre de pratique car ses conséquences sont préjudiciables. En effet, l’individu qui pratique la masturbation perd ses facultés de méditation, de visualisation, de concentration et de contact avec le monde des esprits, des génies et des divinités. Pourquoi ? Parce que les énergies qu’il libère consciemment ou inconsciemment sont accaparées à tort par d’autres forces maléfiques circulant dans la nature pour le détruire, l’affaiblir, le déstabiliser spirituellement. Ainsi, il devient vulnérable et perméable aux attaques occultes, mystiques et ténébreuses. Les énergies vitales libérées sont une partie de lui-même qui devraient le renforcer dans son élévation cosmique et spirituelle et non volatilisés ex-nihilo.

Qu’est ce qui peut être à la base de la masturbation ?

Les causes de la masturbation sont nombreuses et diversifiées. En effet, il y a le manque de partenaire sexuel, la paresse d’aller à la recherche de ce dernier, la timidité ou la maladresse à draguer l’homme ou la fille pour qui on a du béguin, l’égoïsme, le stress, la solitude, etc.

Comment se manifeste la masturbation ?

La masturbation se manifeste par la provocation du désir sexuel au niveau des zones sensibles et sensuelles du corps pour le plaisir charnel afin de satisfaire sa libido.

Celui ou celle qui se masturbe, coure des risques ou dangers sur le plan spirituel ?

Oui, les risques sur le plan spirituel sont très nombreux. Entre autres, nous pouvons citer la perte de la concentration dans les travaux hautement spirituels, la perte de confiance en soi, la fuite ou l’éloignement de l’appel aux déités et autres esprits ou divinités de bienfaisance, la perte de l’équilibre mental et physique, etc.

La masturbation joue-t-elle un rôle dans la vie d’un être humain ? Ferme-t-elle, par exemple, les portes du bonheur à ceux et celles qui la pratiquent ?

La masturbation est à éviter, c’est un gaspillage de l’énergie vitale libérée en l’air sans aucune utilité pour l’individu. En effet, elle bloque toutes les portes des bonnes opportunités, de réussite et de bonheur à celui qui s’adonne à cette pratique. Elle est à éviter à tout prix au risque d’assimiler tous les malheurs à la sorcellerie, aux forces maléfiques, bref aux blocages tous azimuts.

En tant que spiritualiste, quels sont vos mots à l’endroit de la jeunesse qui se masturbe sans savoir qu’elle coure des risques spirituellement ?

La Jeunesse doit savoir que la masturbation est une vilaine pratique qui porte atteinte à son évolution sur tous les plans, sans exception. Elle doit concentrer son énergie à des fins utiles et non le contraire. Si l’envie la prend, il faudrait qu’elle essaie de toujours trouver une ou un partenaire pour satisfaire sa libido. Cette énergie vitale est très précieuse et non à gaspiller dans le vide, c’est-à-dire, ex-nihilo. La jeunesse constitue la relève du futur. Qu’elle le sache.

Propos recueillis par : Evélyne S. KADJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page