Société

5ᵉ congrès de l’Union islamique du Bénin : Imam Assifatou Mohamed Ali passe le relais à l’imam Boukary Idrissou

(Les musulmans prient pour la République)

Réunis en congrès ordinaire à Bohicon samedi 14 mai, les membres de la communauté musulmane ont décidé solennellement de confier la gestion de leur faîtière, pour les 5 années à venir, à une équipe de 47 membres, conduite par l’imam central de la ville carrefour, Son Éminence Boukary Idrissou.

Le nouveau Bureau exécutif national de l’Union islamique du Bénin (BEN/UIB) est connu, avec à sa tête Son Éminence imam Boukary Idrissou. À l’issue des travaux du 5ᵉ congrès, le BEN/UIB a été plébiscité par les congressistes venus de tous les 12 départements.

participants au 5ème congrès de l’Union Islamique du Bénin

Pendant les cinq années à venir, les 47 responsables du BEN/UIB ont reçu mandat pour organiser et gérer la communauté musulmane, selon les prescriptions de l’islam et des textes de la République. Au cours de cette nouvelle mandature, l’équipe dirigeante aura pour mission essentielle de favoriser l’émanation d’une communauté musulmane unie, cohérente, dynamique, dotée d’un pouvoir d’interprétation et d’élucidation théologique et doctrinaire.

Les autres grands défis qui attendent l’équipe de Son Éminence Boukary Idrissou consistent à continuer l’élan de réformes enclenché par le bureau sorti, la construction du nouveau siège et l’automatisation financière de l’UIB sans oublier des actions hardies pour le développement de l’islam au Bénin. Ces réalités sont bien comprises par le président entrant qui place son mandat sous le signe de la continuité.

Bilan très reluisant

Faut-il le rappeler, le congrès de Bohicon fait suite à celle de Parakou en 2019 qui a consacré la présidence de Son Éminence imam Assifatou Mohamed Ali, mettant fin à la crise qui a secoué cette communauté de foi. Plusieurs réformes sont à mettre à l’actif du président sortant. Il s’agit de l’installation des bureaux décentralisés, de l’instauration des cotisations des membres des trois instances de l’Union, des associations et ONG et au niveau des mosquées. Aussi, les congressistes ont manifesté un grand intérêt au bilan très reluisant du mandat du bureau sorti.

vue de quelques congressistes

À noter que le 5ᵉ congrès de l’UIB a connu la participation de plusieurs personnalités dont le président de l’Assemblée nationale, Louis Valvonou, le patriarche Karim da Silva et bien d’autres. Le congrès n’a pas manqué de remercier le chef de l’État pour son implication dans la résolution de la crise qui avait secoué l’UIB.

Source : Cell com UIB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page