Société

Programme de leadership au Sahel : Les lauréats béninois renforcent leurs capacités en plaidoyer

Deux mois après la formation intensive organisée à Ouagadougou par l’Initiative Oasis Niger et ses partenaires au profit des jeunes leaders de la sous-région ouest-africaine, les huit lauréats béninois du programme de leadership au Sahel se sont retrouvés en atelier ce samedi 24 juillet 2021 à l’Infosec de Cotonou. Ils comptent, durant deux jours et ce avec le soutien de leurs mentors, aiguiser leur esprit, affiner leur stratégie en renforçant leurs capacités et en s’appropriant des techniques les plus avancées en matière de plaidoyer.

Les lauréats béninois du programme de leadership au Sahel, au nombre de huit, ne dorment pas sur leurs lauriers. Après la formation intensive à laquelle ils ont pris part, du 23 au 30 mai 2021 dernier à Ouagadougou, ils ont chacun élaboré et mis en place un plan de plaidoyer. Mais soucieux de l’impact efficace, efficient et rapide qu’ils souhaitent imprimer à leurs projets, ils ont décidé, avec l’onction de leurs mentors, de se réunir en atelier pour approfondir leurs connaissances et renforcer leurs capacités en plaidoyer.

Pour ce faire, ils ont sollicité l’expertise du spécialiste en santé communautaire et gestionnaire de Programme-Projet de développement à l’Association Béninoise de Marketing Social (ABMS), Hugues Pascal Seto. Durant deux jours, ce dernier entend passer en revue, avec eux, les notions et concepts liés à la théorie du plaidoyer qu’ils adapteront ensuite au contexte béninois. C’est alors qu’ils situeront les différents problèmes en terme de plaidoyer. Les priorités de plaidoyer à aborder seront également au menu de l’atelier et le plan de chaque lauréat sera visité et affuté.

L’un des outils phare que s’approprieront les participants à l’atelier sera la démarche de plaidoyer dite AFP Smart. A en croire le facilitateur, AFP Smart est « une démarche de plaidoyer qui assure des effets à gain rapide, c’est-à-dire que l’ensemble des activités prévues ciblent des opportunités potentiellement porteuses d’effets » qui impactent le plus rapidement possible.

Dans son discours d’ouverture, Dr Christian Somankpo n’a pas manqué d’inviter les lauréats béninois du programme de leadership au Sahel à tirer largement profit de l’atelier. Il a souligné l’importance du mentorat dans le cadre du programme. « Le mentorat est indispensable. La qualité de votre mentor l’est encore plus », a-t-il affirmé. Enfin, il les a encouragés à être complémentaires et à mutualiser leurs efforts afin que leurs actions et plaidoyers fassent d’eux de véritables acteurs de développement.

A noter que le Programme de leadership au Sahel est une initiative de l’organisation non gouvermentale Oasis Niger qui « rassemble des leaders africains, leaders accomplis et leaders émergents pour les former sur les thématiques d’éducation à l’autonomisation des jeunes filles, de planification familiale et de soins d’avortement sécurisé » a fait remarqué Sènou Carlos Wanou, le chargé de communication des lauréats. Il rassemble, dit-il, des jeunes leaders émergents du sahel et de l’Afrique de l’Ouest venant du Bénin, du Tchad, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire et du Niger.

Après la formation intensive de Ouagadougou et l’atelier de renforcement de capacité, il s’agira maintenant pour eux  de développer et de mettre en œuvre leurs projets de plaidoyer pour atteindre des objectifs donnés en matière de planification familiale, d’avortement sécurisé et d’éducation des jeunes.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page