Politique

Niger/ lutte contre le terrorisme : L’état d’urgence prolongé dans certaines régions du pays

La situation sécuritaire, on ne peut plus fragile dans certaines contrées du pays en raison des risques d’attaques des djihadistes a amené le gouvernement nigérien à prolonger l’état d’urgence dans ces contrées là.  

Les départements de Tassara et de Tillia dans la région de Tahoua, ceux de Ouallam, Ayérou, Bankilaré, Abala, Banibangou, Say, Torodi, Téra, Tillaberi, Gothèye, Filingué, Ballayara et Kollo dans la région de Tillaberi ainsi que l’ensemble de la région de Diffa sont concernés par les mesures de prorogation de l’état d’urgence. Ainsi en a décidé le Conseil des Ministres du jeudi 20 octobre 2022. Trois projets de lois ont été adopté des ce sens.

Le Conseil des Ministre a en outre autorisé la ratification d’un contrat de financement entre la République du Niger et la Banque Européenne d’Investissement pour le financement du projet de renforcement de l’approvisionnement en eau de la ville de Niamey. « L’objectif global de l’Accord objet du présent projet de loi est de contribuer à l’amélioration de la desserte en eau potable dans la ville de Niamey et ses alentours à partir du fleuve Niger », lit-on dans le communiqué sanctionnant le Conseil des Ministres.

L’institution du Brevet d’Enseignement Technique (BET), les principes fondamentaux en matière de gestion des risques de catastrophes au Niger ont également fait l’objet de projets de loi. Une proposition de loi modifiant et complétant la loi portant sur les indemnités et avantages des députés sera également transmis à l’Assemblée Nationale. Enfin des nominations ont été prononcées à la Présidence de la République et au Ministère de l’Enseignement Technique et de la formation professionnelle.

Cliquez sur le lien ci-après pour lire l’intégralité du communiqué du Conseil : https://www.presidence.ne/conseils-des-ministres/2022/10/20/communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-20-octobre-2022

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page