Politique

Partenariat entre Isapab et Mpl : La contribution d’Expérience Tèbè à l’épanouissement de la jeunesse

(Des bourses pour faire des jeunes les bâtisseurs du développement du Bénin)

Une séance de signature d’accord de partenariat a eu lieu ce 2 septembre 2022 au siège du Mouvement Populaire de Libération (MPL). Ce partenariat vise à accompagner les jeunes étudiants par le biais des bourses de formations.

La séance débutée au environ de  seize heures cinquante cinq, s’est déroulée en deux parties. La première ou chaque membre dont cinq au total prendra la parole pour dire ses mots et la deuxième fut consacrée à la signature de l’accord de partenariat. « C’est rare de voir une organisation politique prendre une initiative pour corriger l’ordinaire », a déclaré Samson Assangbé, le directeur de l’école du parti. Pour lui, bon nombre de partis politiques ne s’intéressent pas trop aux questions de chômage des jeunes ainsi que leur cursus universitaire.

Cet accord de partenariat d’octroi de bourse entre l’Institut Supérieur Agro-Pastorale de Néo-technologie et de l’Environnement (Isapab) et le Mouvement populaire de libération (Mpl) va permettre de prendre en charge deux cents trente-un étudiants, à travers un financement. Ainsi, les filières dans lesquelles seront inscrites ces jeunes boursiers sont: les sciences et techniques de production végétale, la production et gestion des ressources de production animale, la conservation et transformation des produits agricoles et la gestion d’entreprises rurales et agricoles et l’agroéconomie.

Cette initiative va permettre de financer les meilleurs étudiants à la fin de leur formation, d’assurer la protection individuelle à l’endroit de chaque étudiant. De plus, les trois premiers de ces étudiants, seront envoyés en France à compter du Master, la présentation de tous les étudiants de la deuxième année au concours d’entrée dans dix grandes écoles de la France, des stages pour les cinq premiers à l’extérieur et la prise en charge des deux premiers ayant une moyenne de quatorze à l’examen de licence durant leur cycle de Master.

Dans le but d’orienter les jeunes vers les métiers d’avenir, l’initiation de ce projet contribuera à soutenir la scolarisation des filles et surtout faire leur promotion à travers des métiers porteurs. « Ce projet permettra toutefois de booster la recherche et les performances de notre pays en matière agricole », a affirmé Samson Assangbé. Le MPL et l’Isapad entendent mettre sur le marché du travail des entrepreneurs de type nouveau « capable de transformer les environnements défavorables en opportunité parfait. Également cette initiative a pour but  de contribuer à l’autosuffisance alimentaire à la production en qualité et en quantité de ressources agricoles, halieutiques et d’élevage ; permettre la mobilité et les échanges entre étudiants et les institutions financières pour le financement des projets ».

« Le cœur du monde bat au sein de la jeunesse et c’est sur des jeunes de grandes qualités que doivent s’appuyer les expériences de demain », sont les mots du directeur de l’école du parti. Au tour d’Epiphane Azon, Président de la Fédération Nationale des Parents d’Elèves et des Etudiants du Bénin d’encourager les jeunes à autonomiser, car explique-t-il : « beaucoup de Maîtrisants sont encore à la charge des parents et d’autres sont conducteurs de zém ». Léopold Gnancadja Président du conseil scientifique de l’Institut, quand à lui, encourage juste l’initiative et souhaite une bonne suite.

Wenceslas Bignon Adjado, le Président du Conseil d’Administration, Directeur Général des instituts universitaires Isapab avoue que, l’Isapab « offre des formations dans le domaine de l’agriculture et dispose des ressources nécessaires pour assurer la conduite de la convention qui sera signé ». Il ajoute que, l’initiative ne serait par une formalité mais un document juridique qui sera évalué après trois ans. A noter que les bourses sont réparties sur les soixante dix sept communes et l’initiative s’étend sur trois ans. Enfin, pour le président du parti Mpl, Expérience Tèbè : « cet accord de partenariat s’inscrit dans la durabilité d’approche de solution innovante à l’endroit de la jeunesse et inscrit l’Inapab et le Mpl dans le registre des bâtisseurs du développement ».

Evélyne S. KADJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page