EconomiePolitique

Relance du projet de gazoduc trans-saharien : Volonté affichée des autorités algérienne, nigériennes et nigérianes

Les autorités politico-administratives des trois pays que sont l’Algérie, le Niger et le Nigéria affichent depuis le début de l’année, leur volonté de relancer le projet de gazoduc trans-saharien. Après Niamey en février dernier, ils ont une fois encore réaffirmé leur intention et engagement à Abuja, il y a trois jours, le lundi 20 juin 2022.

Ces deux dates sont à retenir et à inscrire dans les annales de l’histoire de la coopération multilatérale entre pays africains : le 16 février 2022 et le 20 juin de la même année. « Le mercredi 16 février, en marge de la tenue du troisième forum des mines et du pétrole de la CEDEAO, une réunion tripartite Niger-Nigéria-Algérie sur le projet  gazoduc Transsaharien (TSGP) a été organisée à l’initiative du Niger pour relancer cet important projet », pouvait-on lire dans un tweet du Ministre Nigérien du Pétrole.

Ce jour-là, Sani Issoufou Mahamadou et ses homologues Mohamed Arkab de l’Algérie et Timipre Sylva du Nigéria ont procédé à la signature, à Niamey, d’une déclaration décidant de la relance rapide du projet. Il est même prévu qu’une Task Force se réunisse régulièrement afin de travailler dans ce sens.

Quatre mois plus tard, les revoilà à Abuja pour la mise en place effective et l’opérationnalisation de la Task Force de même que pour la réactualisation de l’étude de faisabilité du projet. D’une longueur de 4128 kilomètres,  le TSGP est, à en croire Sani Mahamadou Issoufou, un projet structurant pour les trois pays qui permettra au Niger de mettre en valeur son potentiel gazier. « Il partira de Warri au Nigéria et aboutira à Hassi  R’Mel en Algérie en passant par le Niger » et devrait selon le Ministre Nigérien du pétrole permettre à l’Europe de diversifier ses sources d’approvisionnement en gaz naturel.

Quand les africains réfléchissent autrement et perçoivent l’opportunité derrière la guerre en Ukraine, voilà ce que ça donne.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page