Politique

Niger : Le statut de l’opposition révisé

« Dans le cadre de la promotion de la bonne Gouvernance et de la consolidation des institutions démocratiques, il est apparu nécessaire de réviser l’ordonnance n° 2010-85, portant statut de l’opposition afin de permettre au Chef de file de l’Opposition d’exercer pleinement son rôle de porte-parole de cette institution». Ainsi en ont décidé les autorités nigériennes lors du Conseil des Ministres de ce jeudi 12 mai 2022.

Conseil des Ministres du 12 maNiger

D’importantes innovations ont été apportées au statut de l’opposition. Le Chef de fil de l’opposition, qui a été nommé tout récemment, disposera désormais d’un cabinet et de moyens de fonctionnement mis à sa disposition par l’Etat Nigérien. L’ordonnance révisée fixe également les modalités de désignation du Chef de file de l’opposition et de la gestion du contentieux y relatif. Le rôle du Chef de file de l’opposition en tant que porte-parole de l’opposition se trouve aussi formalisée à travers la reforme.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page