Economie

Burkina Faso / Salon de la mangue : Clap de fin

Débuté le 21 juillet 2022 à la Maison de la Culture Monseigneur Anselme Titianma SANON de Bobo-Dioulasso, la 1ère édition du Salon de la Mangue avait pour objectif global de contribuer à la promotion des métiers de la filière mangue dans la région par des actions orientées davantage vers le marché et la transformation locale.

48 heures auront été consacrées à tous les produits et métiers de la mangue. Le panel sur « Les défis du financement de la filière mangue au Burkina Faso » a été le plat de résistance servi aux participants ce deuxième jour. Le consultant a, à travers son exposé, édifié les participants sur tous les contours de financement et les échanges qui s’en sont suivis dénotent de l’intérêt de ce sujet pour les acteurs. 

Les points suivants sans être exhaustif ont été retenus dans le relevé de conclusion de ces deux jours de travaux : diversifier les sources d’énergie des unités de transformation en priorisant l’utilisation des énergies renouvelables ; améliorer la collaboration entre l’interprofession mangue et les structures de fabrication d’équipements innovant afin de vulgariser les outils modernes de production et de transformation ; accentuer la lutte biologique contre les ravageurs et les pathologies de la mangue afin de faciliter la certification biologique ; capitaliser les bonnes pratiques en s’inspirant des pays qui disposent d’une avancée technologique en matière de transformation de la mangue ; investir dans les entrepôts de conditionnement et des chambres froides pour la mangue fraiche destinée à l’exportation. 

Prenant la parole, Mme Patricia BADOLO, Directrice Générale Adjointe de la Chambre de Commerce, représentant le Directeur Général, et Coordonnatrice Nationale du Projet Archipelago Mangue a remercié en particulier les partenaires de mise en œuvre du projet ARCHIPELAGO, l’Union Européenne, la Chambre des Métiers du Rhône Alpe, la Maison de l’Entreprise, la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina, l’OIM, les Centres Professionnels et tous les acteurs qui ont œuvrés pour que ce salon de la mangue soit une réalité.

Dans son discours de clôture, Monsieur Fidèle ILBOUDO, Secrétaire Général du MDICAPME, représentant le Ministre a dit qu’il fonde l’espoir que les résultats des travaux de ce salon contribueront à renforcer les acquis déjà engrangés dans la filière et à orienter la jeunesse à entreprendre dans la filière afin de faire de cette filière un véritable pilier de développement économique de notre pays. C’est la raison pour laquelle, il a exhorté les acteurs à poursuivre avec abnégation leur engagement à faire de la filière mangue un levier essentiel du développement économique, qui contribuera à l’atteinte des objectifs de transformation structurelle de l’économie nationale par la création d’emplois durables et décents. 

Les officiels ont procédé à une remise symbolique d’attestation à des jeunes et des femmes formés dans le cadre du projet Archipelago dont la mise en œuvre a concerné les régions du Centre, des Hauts Bassins et des Cascades. Les meilleurs dans les métiers de la mangue (production SCOOP LANAYA, transformation DAFANI SA, MANGOSSO ; exportateur SN RANCH DU COBA) n’ont pas été en reste. Des trophées et attestation leur ont été décernés. Rendez-vous a été pris pour la 2è édition du salon de la mangue.

Source : Cell Com Archipelago

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page