EconomieSociété

Santé et bien-être : La mangue s’invite à notre table sous toutes ses formes

La Maison de la Culture Monseigneur Anselme Titianma SANON de Bobo-Dioulasso à abriter le jeudi 21 juillet 2022 la 1ère édition du Salon de la Mangue (SAMA). Placé sous le thème : « Les enjeux de développement de la filière mangue au Burkina Faso ». Cette 1ère édition vise à promouvoir les produits et créer un cadre interactif au profit des acteurs que sont les producteurs, les transformateurs et les commerçants de la filière. 

Placée sous le patronage du Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et de PME (MDICAPME), le salon de la mangue est une vitrine offerte à la première production fruitière nationale pour mettre à disposition les variétés de la mangue et ses sous-produits. Originaire des forêts de l’Inde, pays où le manguier pousse encore à l’état sauvage, ses fruits constituent dans notre pays une source importante de diversification des revenus des acteurs du monde rural particulièrement dans les régions des hauts-Bassins et des cascades avec un volume annuel de productions qui se situe entre 160 000 et 300 000 tonnes sur une superficie exploitée de plus de 33 701 hectares. 

La filière mangue représente la 5ème filière parmi les 10 filières porteuses au regard de son potentiel d’exportation a dit Monsieur Fidèle ILBOUDO, Secrétaire Général du MDICAPME qui a représenté le Ministre. En effet, dira Madame Assétou DJIBO, Secrétaire du Bureau Consulaire, qui a livré le message de son Président, « qu’au-delà de sa contribution importante à l’atteinte de la sécurité alimentaire, la mangue représente une grande opportunité de développement économique sociale pour le Burkina Faso au regard du potentiel quelle représente ».  

C’est pourquoi, conformément à sa mission la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso en collaboration avec son partenaire l’Union Européenne qui, à travers le programme ARCHIPELAGO s’est investi dans des initiatives d’appui au développement et à la compétitivité de la filière mangue.

Cette 1ère édition qui se tient du 21 au 22 juillet 2022 en plus des expositions-ventes sera structurée autour d’une conférence inaugurale relative au thème central et trois panels thématiques qui sont :

–  la problématique de la production et de la productivité de la filière mangue au Burkina Faso ;

–  les défis liés à la transformation et la commercialisation de la mangue ;

–  les défis du financement de la filière mangue au Burkina Faso.

Le but de ces panels est de canaliser les échanges en vue de mieux cerner la problématique de la filière mangue au Burkina Faso et, in fine, formuler des recommandations pertinentes pour qu’au-delà de la saveur, la mangue puisse être une réelle opportunité pour l’économie nationale. 

Le MDICAPME a au nom de l’Etat pris l’engagement de poursuivre les efforts pour la création d’un environnement des affaires propice à la compétitivité et au développement du secteur privé en générale et des filières porteuses en particulier. 

Avec ce salon, le slogan : « la mangue une opportunité au-delà de la saveur » trouve tout son sens.

Source: Cell com ARCHIPELAGO – Burkina Faso

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page