Culture

‘’Autour d’un verre’’ : Lancement d’un ouvrage qui fait écho à l’actualité

Faisant écho à l’actualité sur le scandale « Dubaï porta potty » qui secoue le monde et son répondant béninois de « tontine sexuelle », l’ouvrage ‘’Autour d’un verre’’ de Atman Bouba qui s’articule autour de la « délinquance sexuelle », de la passion, de la relation homme-femme, a été lancé dans la matinée de ce samedi 21 mai 2022 au Centre de Documentation et d’Information Juridique (CDIJ, Cour d’Appel de Cotonou).

La première de couverture de l’ouvrage en dit déjà long sur son contenu : un verre contenant de la liqueur posé sur les cuisses d’une femme en mini-jupe. En attendant que les lecteurs accourent vers les librairies pour se le procurer comme de petits pains, il a été lancé ce samedi devant parents, amis et collègues de Atman Bouba, l’auteur. Au menu : discours, allocutions, présentations mais aussi prestations d’artistes slameurs.

Tout commence par les mots de bienvenue de son assistante Marielle Ahouanye, pas trop bavarde, il faut l’avouer. Il y a ensuite l’installation du présidium composé de Walid Agro, présentateur et représentant la maison d’édition de l’ouvrage ‘’Soleil du succès’’, du préfacier Franz Okey, du parrain de l’événement, Bleck Yoro, assistant de la ministre de l’économie numérique et enfin de l’auteur lui-même qui trônait au milieu de ses convives.

Après la première prestation artistique, celle du Slameur Bravo, Marielle Ahouanye revient au pupitre pour cette fois-ci présenter l’auteur. Elle a le sens de la synthèse et résume bien l’homme qu’elle présente en quelques mots :

« Atman Bouba ou l’art d’avoir plusieurs cordes à son arc »

Le jeune écrivain, apprend-t-on, est un « historien spécialiste de l’histoire des technologies de l’information et de la communication. Blogueur et web journaliste passionné par l’écriture et la lecture ». C’est également un jeune leader.

Alumni YALI (Young African Leaders Inititiative), ce programme des Etats Unis d’Amérique (USA) instauré par l’ancien Président américain Barack Obama, il fait aussi partie des Jeunes Leaders du Bénin (JLB) de la fondation allemande Friedrich Ebert. Socialement engagé, Atman Bouba est le coordonnateur national de l’Organisation Non Gouvernementale ‘’Citoyen 229’’.

L’engagement par la plume

La sortie de ce tout premier ouvrage peut être, en effet, perçu comme le signe de son engagement au sens littéraire du terme. « Et quelle est la meilleure manière de connaitre une personne si ce n’est d’aller véritablement à sa rencontre. Et Fort heureusement la meilleure manière d’aller à la rencontre d’une personne, c’est d’avoir la chance d’écouter les bruits qui proviennent de son cœur. Et la meilleure manière d’écouter les bruits provenant du cœur d’une personne, c’est d’avoir la chance de la lire » dira Walid Agro pour introduire sa présentation.

« Je suis à double titre honoré parce que je vois la concrétisation de beaucoup d’efforts d’un jeune comme moi » ajouta-t-il. Portant le premier sa « liberté de pensée sur la valeur littéraire d’un jeune aussi brillant qu’Atman Bouba », il n’est pas passé par quatre chemins pour révéler qu’« Autour d’un verre » est un roman, un ouvrage d’environ 160 pages séquencé en sept grandes parties.

« Autour d’un verre, c’est l’histoire d’un personnage dont le nom est Dona », un web développeur de Cotonou, héros et narrateur principal de l’ouvrage qui s’articule autour de « la délinquance sexuelle » pour emprunter les mots du présentateur.

« Délinquance sexuelle », « terrorisme sentimental » et déboires

« L’ouvrage est essentiellement marquée, selon Walid Agro, par deux grands temps ». Le premier présente ce que le présentateur appelle « la délinquance sexuelle », « le terrorisme sentimental de Dona qui va consciemment faire vivre à presqu’une dizaine de femmes une série de trahison, d’infidélité, de perfidie ». Le deuxième temps constitue, à en croire le présentateur, une revanche pour le premier.

« C’est donc ici que le sort va copieusement s’acharner contre le héros », affirmera-t-il. Alcoolisme, tentative de suicide, sauvetage in extremis, les revers s’enchainent pour Dona qui dévient lui aussi une victime, une proie, lui « le chasseur de prime invétéré ». « Il arrive même à des gens très expérimentés et très intelligents de s’y laisser prendre », écrira Franz Okey dans sa préface pour illustrer les déboires amoureuses de Dona dans cette seconde partie.

Echo à l’actualité

Pour le présentateur ‘’Autour d’un verre’’ apprend sinon dévoile au lecteur « l’inconscience d’aimer » « dans la mesure où l’auteur Atman Bouba expose avec une facilité déconcertante les errements, les frasques, les désillusions d’une génération imbue d’elle-même, une génération infectée, infestée et même purulente et empuantie par les vils plaisirs, les délires les plus malsains et malpropres de l’alcool et du sexe ». Un sujet qui fait écho à la fameuse affaire de « tontine sexuelle » qui défraie la chronique au Bénin et de « Dubaï Porta Potty » où de supposées « influenceuses » s’adonnent à des vices les plus abjects et abominables.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page