Actu Inter

Afghanistan Vs Etats Unis : Drôle de vengeance

Au mépris des règles qui régissent le droit international, le gendarme du monde, la première puissance mondiale, celle là même qui est censée la première respecter ces règles, a décidé d’utiliser, comme bon lui semble, les avoirs détenus sur son sol par la banque centrale d’un Etat souverain, l’Afghanistan.  « Le président des Etats-Unis s’est livré, vendredi 11 février, à une manœuvre inhabituelle. Joe Biden a signé un décret permettant la saisie de 7 milliards de dollars (6,14 milliards d’euros) de réserves de la banque centrale afghane déposés aux Etats-Unis », écrit le journal français le « Monde ».

Pour justifier sa position et sa décision, les Etats Unis d’Amérique de Joe Biden brandissent l’argument selon lequel le pays est dirigé par une organisation terroriste, les Talibans. Cet argent, les Etats Unis veulent le prendre pour indemniser les victimes des attentats du 11 septembre 2001, en partie, même si aucun afghan n’y a participé.

La seconde moitié de l’argent, Joe Biden veut l’utiliser pour financer les organisations de la société civile afghane qui militent pour les droits des personnes et pour la liberté d’expression, pour la démocratie en un mot, sans que les sous ne passent dans les mains des autorités afghanes, donc dans les mains des « terroristes » talibans qui tiennent les rennes du pays depuis que les Etats Unis l’ont précipitamment quitté après vingt ans d’occupation presque stérile.

L’autre argument tenu par les autorités de Washington et leurs soutiens, c’est que les fonds en voie de confiscation viennent en grande partie de l’aide internationale à l’Afghanistan dont la majeure partie est constituée de l’aide américaine au pays. Qu’a cela ne tienne. Drôle de vengeance, serait-on tenté de dire. Depuis la reprise du pouvoir par les Talibans, un bras de fer s’observe entre américains et afghans. Bras de fer qui a dans un premier temps été cristallisé par le contrôle de l’aéroport de Kaboul par les forces d’occupation pour évacuer leurs troupes et leurs ressortissants. La guerre froide entre les deux pays va ensuite se déplacer sur le terrain de la 76ème Assemblée Générale des Nations Unies des 21 au 27 septembre 2021.

Aujourd’hui, c’est sur le contrôle des fonds souverains de l’Afghanistan que la bataille s’est déplacée. C’est à croire que les Etats Unis cherchent par tous les moyens à humilier les autorités afghanes pour voiler un temps soit peu leur cuisant échec, matérialisé par le retrait précipité du pays.

Mais la question que nombre de lecteurs pourraient se poser, c’est de savoir comment une forte somme, sept milliards de dollars, se retrouve sur le territoire américain. Il semble vraisemblablement que ces fonds y ont été placés pour acheter des dollars américains afin de faciliter les transactions qu’opère l’Afghanistan sur le marché international.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page