Actu InterPolitique

1921 – 2021 : Le Parti Communiste Chinois célèbre un siècle d’existence

Le plus grand parti politique du monde au pouvoir, le Parti Communiste Chinois (PCC), avec ses 95 millions de membres, célèbre cette année un siècle d’existence. Un centenaire marqué par un bond spectaculaire de la Chine qui est passé d’un pays féodal occupé, semi-colonisé, avec un revenu par habitant et un Produit Intérieur Brut (PIB) qui avoisinaient ceux des pays africains dans les années 60, à la deuxième économie, la plus performante d’ailleurs, du monde.

La Chine et le Parti Communiste Chinois vivent cette année 2021 un moment historique : le centenaire de la création du plus grand parti politique du monde qui a porté l’empire du milieu au firmament en le faisant quitter un stade de pays féodal pauvre, occupé et colonisé en partie à une position de pays moderne, développé et qui plus est la deuxième puissance économique et l’économie la plus performante du monde. Pour en arriver à ce stade, la Chine et le Parti Communiste Chinois ont traversé de multiple épreuves et surmonter les vicissitudes de la vie qui les ont rendus résilients et plus forts.

L’aventure démarre en 1921 quand un groupe de jeunes chinois, inspirés par le Marxisme-Léninisme et le modèle révolutionnaire soviétique crée le Parti Communiste Chinois (PCC). Très tôt, ils se rendent compte de la nécessité d’adapter le communisme aux réalités chinoises en s’appuyant sur les masses paysannes. L’audace de ses dirigeants était fondée et guidée par l’urgence de faire face aux nombreux défis que connaissait la Chine d’alors. En effet, le pays traversait une période d’instabilité et de turbulence politique avec l’occupation japonaise.

Après s’être débarrassé de l’ennemi japonais et mené une guerre civile contre les troupes de Chang Kai-Chek, une nouvelle ère s’ouvre : La Chine Nouvelle nait et le Parti va réaliser le double exploit de sa propre transformation et de celle du pays tout entier.  A en croire Wu Zexian, commentateur sur le Chaîne de télévision chinoise CGTN-Français, qui intervenait sur l’émission « Rencontre », on peut diviser l’histoire du PCC, selon les chercheurs qui s’y intéresse, en quatre grande périodes.

Les 4 grandes périodes du Centenaire du PCC

La première période, qui fut une période de lutte armée, coure, selon Wu Zexian, de la naissance du PCC en 1921 à 1949, l’année de la prise du pouvoir par le Parti Communiste Chinois. La seconde période est consécutive au lancement du premier plan de développement quinquennal qui fut une vaste campagne de construction économique et sociale de la chine. Cette période va de 1949 à 1978. C’est à cette période que la Chine va jeter les bases de son développement industriel.

L’année 1978 marquera le début d’une nouvelle période dans l’histoire politique et économique de l’empire du milieu. Se basant sur les résultats satisfaisants du premier plan quinquennal mais tirant aussi les leçons de ce qui n’a pas marché, le PCC et la Chine passent à la phase des réformes et à une plus grande ouverture vers le monde. Elle passe alors d’une économie hautement planifiée à une économie de marché, prenant toujours en compte ses spécificités. La réforme et l’ouverture permirent au pays de se développer très rapidement.

La quatrième période débute à partir du 18ème congrès du PCC à aujourd’hui. A partir de cet instant les dirigeants du PCC se sont fixés des objectifs beaucoup plus ambitieux, ceux de faire de la Chine un pays développé. Et ils sont arrivés, même si les dirigeants chinois restent modestes en se considérant comme « un pays en voie de développement ».

A noter qu’à l’occasion de ce centenaire, plusieurs évènements sont prévus. Une cérémonie officielle de célébration a été organisé le 1er juillet dernier en présence du Président Chinois Xi Jinping, Secrétaire Général du PCC. Des expositions d’arts sont organisées un peu partout dans le pays. Une rencontre de partage d’expérience avec plus de 500 partis politiques du monde est même prévue d’ici la fin de la semaine.

Zek Adjitchè ALAFAÏ

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page